Comment organiser un événement sportif ou culturel responsable ?

08/07/2021

Retrouvez quelques conseils pour réduire l’empreinte écologique des évènements sportifs ou culturels.

Comment organiser un événement sportif ou culturel responsable ?

Le meilleur déchet ? Celui que l’on ne produit pas

Vous organisez une manifestation sportive ou un festival cet été au titre d'une association ou pour votre collectivité ? Plus de 10 000 manifestations professionnelles, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en France, selon l’ADEME.

Cependant, en plus de la convivialité, une manifestation de 5 000 personnes génère en moyenne 2,5 tonnes de déchets, consomme 1000 kWh d’énergie et 500 kg de papier.
C’est pourquoi la plupart des collectivités territoriales incitent les organisateurs d’événements à développer des pratiques plus respectueuses de l’environnement.

 

Comment réduire l’empreinte écologique d’un événement ?

Choisissez un emplacement central ou bien desservi par les transports en commun, afin d’éviter le recours à la voiture individuelle. Prévoyez des stationnements pour les vélos ou mettez en place une navette collective.

- Économisez la consommation d’énergie sur le site en réduisant ou en interdisant l’usage des groupes électrogènes et en utilisant uniquement la quantité d’énergie et d’éclairage nécessaire à l’événement.

- Privilégiez l’utilisation de produits et d’installations réutilisables et recyclables. Si cela n’est pas possible, prévoyez en amont la possibilité de trier et de revaloriser les déchets produits.

- Organisez une filière de tri sur place : déchets organiques (pour les orienter vers un compost local), emballages recyclables, verre…

- Misez sur une restauration durable, en achetant les produits auprès producteurs locaux ou en choisissant un prestataire local qui se fournit en circuits courts et qui est sensibilisé à la question du gaspillage alimentaire.

- Rapprochez-vous d’une association qui récupérera les invendus et les aliments non consommés et pourra les donner à la fin de l’événement.

 

Choisir des produits recyclables et favoriser le réemploi

Privilégiez des produits réutilisables et non jetables en proscrivant le recours aux objets en plastique à usage unique (pailles, assiettes, verres…).

Louez ou utilisez de la vaisselle fabriquée avec des matériaux recyclables.

Louez ou installez des stands et des structures que vous pourrez réutiliser.

Organisez une bourse aux matériaux ou aux éléments de scénographie, qui permettra d’échanger ou de troquer du matériel réutilisable auprès d’autres organisateurs d’événements de votre région.

Louez à proximité ou procurez-vous dans une ressourcerie les décors, les tables et les chaises et l’ensemble du matériel dont vous avez besoin.

 

Pour en savoir plus

Consultez les pages dédiées aux événements écoresponsables sur le site de l’ADEME.

 

Les autres aspects d’un événement responsable

- Communication écoresponsable
Afin de sensibiliser un maximum de participants aux enjeux du développement durable, n’hésitez pas à mettre en place une communication écoresponsable. Affichez sur le site les mesures visant à réduire les déchets et le gaspillage, communiquez-les sur vos flyers et vos affiches (pensez à limiter l'impression de chaque support et à choisir du papier recyclé et des encres écologiques) et impliquez les équipes dans le respect de vos objectifs.

Avant l’événement, réalisez un autodiagnostic sur son impact potentiel, afin de réduire les postes les plus consommateurs. Après l’événement, évaluez son empreinte écologique et partagez le résultat avec les visiteurs, les partenaires et la presse locale.

-  Faire confiance aux structures de l’ESS
Respecter une démarche de développement durable pour son événement, c’est aussi privilégier les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) pour vos prestations. Location de matériel, manutention, sécurité et encadrement, accueil, restauration… Toutes ces missions peuvent être notamment prises en charge par des entreprises d’insertion.

- Prévention des nuisances sonores
De nombreuses agglomérations attirent l’attention des organisateurs sur la réduction des nuisances sonores afin de protéger la tranquillité des riverains. Pensez à informer à l’avance les riverains du quartier et communiquez-leur un numéro de téléphone auquel ils pourront s’adresser en cas de plainte.