Le tourisme durable, les chiffres clés en France

18/01/2018

Protéger la planète, c’est aussi voyager plus responsable. Avions et transports terrestres ou maritimes, mais aussi séjours à l’hôtel ou repas au restaurant contribuent à l’émission de gaz à effet de serre. Conscients du phénomène, de plus en plus de Français, souhaitent réduire leur empreinte carbone, y compris en vacances !

À l’occasion de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement, le point en chiffres sur cette offre.

Le tourisme durable, les chiffres clés en France

 

Tourisme responsable 

Le tourisme responsable (ou durable) participe au développement des populations et des territoires en contribuant à limiter le réchauffement climatique, à protéger la biodiversité et à lutter en faveur des droits de l’homme.

Respect des populations locales 

Acteurs économiques à part entière, les locaux sont parties prenantes du tourisme durable. Ils sont recrutés en priorité pour travailler dans les hôtels et établissements de loisirs, à tous les postes (accueil, entretien, animation, administration, direction…). Le commerce et l’artisanat local sont soutenus et les initiatives pour le développement local et communautaire sont encouragées. 

Respect de l'environnement

Voyager en réduisant l’émission de gaz à effet de serre, c’est privilégier des modes de transport non polluants (train, vélo, voilier, marche) ou collectifs, éviter le gaspillage de la nourriture, de l’eau et de l’énergie et restreindre l’utilisation de produits jetables ou non réutilisables. 

 

* Créée en 2004, l’association Agir pour un tourisme responsable est la première association française rassemblant les acteurs du voyage responsable.