Maison bioclimatique ou passive, comment ça marche ?

07/09/2020

Mieux construire sa maison pour diminuer sa dépense énergétique et limiter son impact sur l’environnement, c’est le principe des maisons basse consommation, bioclimatiques ou passives. Nos conseils pour sauter le pas et économiser de l’argent !

Maison bioclimatique ou passive, comment ça marche ?

Le principe de la maison bioclimatique

Pour un fonctionnement optimum, la maison bioclimatique doit respecter plusieurs critères.

- Elle doit tenir compte du climat. Par exemple, une maison orientée plein sud avec de larges ouvertures permet de profiter des apports du soleil pour être chauffée naturellement.

À l’inverse, une façade orientée au nord sera équipée de petites fenêtres ou partiellement enterrée. Les murs seront plus épais, les fenêtres en triple vitrage, la ventilation double flux et l’isolation thermique renforcée par une toiture végétalisée. Enfin, la maison sera construite sur une dalle bien isolée du sol.

- Elle doit être construite sur le terrain en fonction de son relief et du sens du vent. Une implantation intelligente permet d’utiliser les apports solaires pour se chauffer en hiver tout en préservant la fraîcheur en été. Les maisons mitoyennes ou alignées, comme les corons du Nord ou les terrace houses en Angleterre permettent également de ne pas perdre de la chaleur par les pignons.

 

Les avantages d’une maison écolo

Les avantages d’une maison écolo sont nombreux. Voici les principaux.

- Un plus grand confort de vie à l’intérieur. Le choix de matériaux de construction naturels, comme le bois ou la pierre, diminuent l’apport de polluants et contribuent à la régulation naturelle de la température et de l’humidité.

La maison à ossature bois, par exemple, plus confortable et plus rapide à construire, offre une performance énergétique et un bilan carbone optimisés. Mieux isolée, elle conserve en permanence une température et une atmosphère agréables.

- Des économies d’énergie appréciables. Les bâtiments basse consommation consomment en moyenne 50 kWh/m2 par an, selon l’Ademe (contre 240 kWh/m2 en moyenne pour l’habitat français). L’utilisation d’énergies renouvelables permet d’assurer la production d’eauchaude sanitaire, de chauffer si nécessaire ou de fournir de l’électricité à la maison. Pompes à chaleur, chaudières à granulés à bois, panneaux solaires font partie des solutions énergétiques proposées, pour un meilleur respect de l’environnement. Si la maison est à énergie positive, elle produira davantage d’énergie qu’elle n’en consommera.

 

Les précautions à prendre pour réussir son projet  

- Estimer son réel besoin de superficie. Les maisons durables ou bioclimatiques traquent les défauts de conception et les mètres carrés inutiles pour être réellement économes en énergie. Pour respecter son budget, il faudra souvent réduire le nombre de mètres carrés pour compenser le coût des matériaux naturels ou qualitatifs utilisés. Dans votre maison, il y aura tout ce qu’il faut où il le faut, mais pas davantage ! Vous y gagnerez une meilleure conception et un confort accru.

- Avoir recours à des bureaux d’études spécialisés. N’hésitez pas à consacrer du temps pour réfléchir à l’intégration du bâtiment dans son environnement avant le début du chantier. Cela vous permettra de choisir tous les matériaux et les procédés constructifs les plus adaptés à votre projet.

 

Vous voulez vous lancer ?  Contactez un conseiller CASDEN pour définir avec lui  la solution de financement(1) la plus adaptée.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

(1)  Offre soumise à conditions et dans les limites fixées par l’offre de crédit, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. Pour le financement d’une opération relevant des articles L313-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées. Pour les crédits à la consommation, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire et après expiration du délai de rétractation.