L’impôt à la source, qu’est-ce qui change ?

27/09/2018

A partir du 1er janvier 2019, votre impôt sera prélevé à la source directement sur vos revenus. Quel impact pour vous ?

L’impôt à la source, qu’est-ce qui change ?

Un changement de temporalité 

Nous payons aujourd’hui notre impôt sur les revenus perçus l’année précédente. C’est pour effacer ce décalage dans le temps, qui engendre parfois des difficultés de trésorerie pour les personnes dont la situation familiale ou professionnelle change, que le prélèvement à la source sera mis en oeuvre à partir du 1er janvier 2019 sur l’ensemble des revenus.
L’impôt sur le revenu sera désormais prélevé au moment où le revenu est perçu, c’est-à-dire à la fin du mois pour la plupart des traitements et salaires. Le contribuable paiera ainsi l’impôt en fonction de ce qu’il a effectivement gagné le mois précédent. Toutes les évolutions professionnelles ou familiales ayant une incidence sur votre situation fiscale seront prises en compte en temps réel par l’administration fiscale : naissance d’un enfant, départ à la retraite, perte de votre emploi, augmentation de salaire, baisse d’activité pour un indépendant...

...pas un changement des règles 

Pour le reste, rien ne change. Vous continuez à faire une déclaration de vos revenus chaque année, pour faire le bilan de l’ensemble de vos revenus et prendre en compte les réductions d’impôt ou bénéficier de crédits d’impôts pour l’emploi d’un salarié à domicile, l’hébergement en EHPAD, l’investissement dans l’immobilier locatif, vos cotisations syndicales ou le don aux associations. L’impôt normalement dû au titre des revenus non exceptionnels perçus en 2018 sera annulé. Un dispositif spécifique sera mis en place pour ces crédits d’impôts. Les ménages recevront le 15 janvier un virement ou un chèque équivalent à 60 % de l’avantage fiscal de l’année précédente. Le solde sera versé à partir de juillet 2019.

En cas d’emploi d’un salarié à domicile ou d’un assistant maternel, rien ne change en 2019 sur la rémunération versée au salarié. Vous continuez à déclarer le nombre d’heures réalisées par votre salarié et le salaire que vous souhaitez lui verser. A compter de 2020, le prélèvement à la source s’appliquera sur les revenus du salarié à partir des dispositifs CESU et PAJEMPLOI existants.

Retrouvez les modalités du prélèvement à la source selon votre situation ici.