Travail : les 3 tendances qui changent votre quotidien

10/01/2020

Flex office, coworking et télétravail… les façons de travailler évoluent. Faisons le point sur ce que cela change pour vous au quotidien.

Travail : les 3 tendances qui changent votre quotidien

Pourquoi les modes de travail évoluent ?

 

Allongement des distances entre les lieux de travail et les lieux d’habitation, développement d’Internet et des nouveaux outils de communication… De nombreuses raisons justifient l’évolution des modes de travail.

Travailler chez soi ou dans un espace de coworking près de son domicile, c’est économiser du temps de transport ou faire face à des circonstances exceptionnelles (intempéries, grèves…), mieux gérer l’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, rester concentré sans être dérangé par les sollicitations de ses voisins de bureau ou des réunions interminables.

Le télétravail est fait pour vous si : vous maîtrisez la gestion de votre temps de travail, pouvez mener un projet en toute autonomie, êtes capable de rester concentré, même si votre bureau est installé entre le lit et la télé.

 

Télétravail : un cadre légal et un accord avec son employeur

 

Selon le ministère du Travail, 61 % des Français aspirent au télétravail. Pourtant, seul un salarié sur cinq pratique le télétravail en France aujourd’hui.

- Que dit la loi ? Le code du travail ne fixe aucun critère ou aucune condition particulière pour mettre en œuvre le télétravail au sein d’une entreprise. En théorie, le télétravail s’applique à tous les métiers, dès lors que l’activité peut être effectuée grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

- Est-ce que j’y ai droit ? En théorie, un simple accord oral, par mail ou par courrier de votre employeur, suffit pour le mettre en place. Cependant, votre employeur peut refuser votre demande, même si un accord collectif de télétravail a déjà été mis en place dans votre entreprise. Dans ce cas, il doit vous dire pour quelle raison.

- Comment ça se passe dans mon entreprise ? L’employeur peut prendre en partie en charge le coût de l’ordinateur et les frais de connexion, mais ce n’est pas une obligation. Les plages horaires sont convenues à l’avance entre le salarié et son manager.

- Comment ça se passe dans la Fonction publique ?Un décret de 2016 encadre le télétravail dans la Fonction publique. Pour l’instant, il concerne uniquement les activités régulières et être exercé au maximum trois jours par semaine pour un agent à temps complet, titulaire ou contractuel. Le fonctionnaire peut télé travailler chez lui ou dans un télé centre, espace équipé d’ordinateurs et de liaisons Internet, mis à disposition de plusieurs administrations et entreprises.

  

Le coworking : un espace de travail partagé

 

Les espaces de coworking ont le vent en poupe. On en dénombrait 700 en France en 2018, selon une étude du cabinet Cushman & Wakefield. On les trouve dans les grands centres urbains, mais aussi dans les gares des villes moyennes et même dans des hôtels. Adaptés aux travailleurs nomades, ils ont d’abord été conçus pour les travailleurs indépendants, graphistes, journalistes ou designers, qui se trouvaient trop à l’étroit dans leur deux-pièces cuisine.

Le nombre de coworkers a progressé de 41 % entre 2017 et 2018, en particulier dans les métropoles. Mais la pratique s’étend aux zones rurales et périurbaines, puisque 46 % des 1 800 tiers lieux français se situent en dehors des métropoles, selon Patrick Levy-Waltz, président de la Fondation Travailler autrement qui souligne que l’essor ces des lieux préfigure celui des nouvelles manières de travailler.

Le coworking est fait pour vous si : vous êtes indépendant, mais appréciez quand même d’échanger avec vos collègues autour d’un café, vous avez besoin de séparer lieu de vie et lieu de travail, si votre travail nécessite une connexion efficace et parfois des salles de réunion.

Flex office : au bureau, mais sans bureau !

C’est une tendance émergente. Pour gagner de la place et économiser des mètres carrés coûteux, les entreprises qui emploient des consultants ou des commerciaux, par définition nomades, optent pour le flex office.

- Le flex office, qu’est-ce que c’est ? Plus de bureau attitré, avec votre plante verte, la photo de vos enfants ou de votre chien et un pot à crayon. Vous posez votre ordinateur et votre téléphone portable dans un box, réservé à l’avance.

- Quels avantages pour le salarié ? Vous choisissez votre espace de travail en fonction de ce que vous avez à faire. Une salle de réunion pour échanger avec votre équipe. Un espace transparent et convivial pour réfléchir en groupe. Une cabine pour téléphoner. Un espace isolé pour écrire ou réfléchir tranquillement sur un dossier important. Le travail se construit ainsi autour des projets et plus seulement des services.

- Quels avantages pour l’entreprise ? Moins de bureaux attitrés, c’est plus d’espace disponible pour aménager des zones de convivialité - coins café, restauration ou bibliothèque.

Le flex office est fait pour vous si vous pouvez travailler aussi bien lové dans un canapé que dans la cafétéria de votre entreprise, si vous aimez changer d’environnement et passez peu de temps au bureau.

La formule ne convainc pas encore les actifs, puisque 59 % d’entre eux préfèrent travailler sur un poste attitré dans un bureau individuel fermé, selon le baromètre Actineo 2019.