C’est le moment d’utiliser vos droits à la formation !

15/01/2021

Le compte personnel de formation prend son envol, et les agents de la Fonction publique sont aussi concernés. Alors que le télétravail se développe, c’est le moment de profiter de l’offre croissante de formations à distance.

C’est le moment d’utiliser vos droits à la formation !

Mieux connaître ses droits à formation

Les agents publics bénéficient, comme les salariés du secteur privé, depuis trois ans, d’un compte personnel d’activité (CPA) s’articulant autour de deux dispositifs : le compte personnel de formation (CPF) et le compte d’engagement citoyen (CEC).

Depuis le 1er janvier 2021, l’entretien annuel d’évaluation permet désormais aux agents publics de recevoir une information sur l’ouverture et l’utilisation de leurs droits à formation, ce qui leur permettra d’en profiter davantage.

À combien d’heures de formation ai-je droit ?

Chaque agent public, comme tout actif, peut consulter ses droits sur http://www.moncompteformation.gouv.fr/, un site Internet mandaté par le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion et géré par la Caisse des Dépôts.

Depuis le 1er janvier 2020, un agent à temps complet acquiert 25 heures de formation par année de travail, dans la limite d’un plafond de 150 heures. Il faut donc 6 années à temps complet pour atteindre le plafond de droits à formation. Le temps partiel est assimilé à du temps complet, tandis qu’un poste à temps incomplet est calculé au prorata du temps complet. Les différentes périodes de congé sont incluses dans ce calcul. Enfin, les agents publics les moins diplômés bénéficient d’un bonus de 50 heures par an, dans la limite d’un plafond de 400 heures.

Les droits des agents publics restent comptabilisés en heures. Pour certains agents qui ont travaillé dans le privé et ont donc un double compteur (en heures et en euros), il leur est désormais possible de convertir en heures les droits acquis précédemment en euros.

 

Bon à savoir

Les droits qui étaient acquis par chaque agent au titre du droit individuel à la formation (DIF) avant le 1er janvier 2017 ont été transférés automatiquement sur le compte personnel de formation (CPF).

Comment profiter de ses heures de formation ?

Vous avez un projet d’évolution professionnelle ? Vous avez fait le bilan, avec votre manager, des compétences qui vous manquent et que vous souhaitez acquérir ? Vous pouvez mobiliser votre compte personnel de formation à cette occasion.

Ce projet d’évolution professionnelle peut s’inscrire dans le cadre d’une mobilité, d’une promotion ou d’une reconversion professionnelle, y compris vers le secteur privé. Vous pouvez utiliser vos droits à la formation pour accéder à un diplôme, un titre professionnel ou une certification, ou pour développer les compétences nécessaires à la concrétisation de votre projet à court ou moyen terme.

Avant de vous lancer, vous devez obtenir l’accord de votre employeur pour bénéficier de la formation. La direction des ressources humaines ou le service formation sont là pour vous aider à formaliser votre demande et à trouver le financement de votre projet. En priorité, vous pourrez valider les acquis de l’expérience, préparer un concours ou un examen ou entamer une reconversion professionnelle en cas d’inaptitude.

Le compte d’engagement citoyen, c’est nouveau !

Vous êtes bénévole dans une association, en service civique, pompier volontaire ou réserviste de l’armée ou de la police nationale ? Le compte d’engagement citoyen (CEC) vous permet d’obtenir des droits à formation supplémentaires en reconnaissance des activités bénévoles et de volontariat que vous exercez. Les modalités d’utilisation de ces droits seront précisées prochainement.

Contrairement aux droits acquis dans votre compte personnel de formation (CPF), les droits acquis au titre du compte d’engagement citoyen sont désormais comptabilisés en euros. Ils peuvent être utilisés pour suivre une formation relevant de cet engagement, mais aussi pour compléter les droits de votre CPF en vue de suivre une formation qui vise à mettre en œuvre un projet d’évolution professionnelle.