Le vrai coût de votre voiture

07/09/2020

85 % des Français sont motorisés. Quel budget annuel consacrent-ils à leur voiture ? Pour le savoir, il suffit d’additionner les frais d’achat, de carburant, d’entretien, de péage ou de stationnement.

Le vrai coût de votre voiture

Quel budget global pour l’automobiliste ?  

Chaque année, l’Automobile Club Association fait une photographie » annuelle du budget de l’automobiliste français pour cinq types de véhicules : diesel, essence, low cost, hybride et électrique. En 2019, date de la dernière enquête, les budgets des automobiles de références ont augmenté de 0,9 % à  5,4 % selon les modèles. Cette évaluation comprend l’amortissement du prix d’achat et l’ensemble des frais d’utilisation et d’entretien.

 

Quel est le premier poste de dépense auto ?  

Le poste principal du budget automobile annuel est l’amortissement du prix d’achat de votre voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion. Les prix des véhicules neufs à la vente sont restés stables en 2019 pour les véhicules haut-de-gamme mais ont augmenté de 5 % pour les véhicules de catégorie intermédiaire.

Les modèles les moins chers - voitures low cost  modèles d’entrée de gamme de petit gabarit – ont un budget d’achat variant de 7 800 à  9000 euros. Pour une citadine à essence, il faut compter entre 10 000 et 20 100 euros, 22 900 euros pour une diesel 4 CV et 26 800 euros pour une diesel 5 CV.

Plus haut de gamme, la voiture hybride dépasse les 30 000 euros, tandis que le coût d’une voiture électrique se situe entre 23 000 et 41 000 euros, en fonction du modèle. L’achat d’un véhicule hybride ou électrique, ou d’un véhicule thermique satisfaisant au Crit’air 1 ou 2 permet de bénéficier d’un bonus écologique. C’est le moment de convertir votre vieux véhicule thermique polluant en véhicule propre !

 

Etes-vous éligible à la prime à la conversion ?

Dans le cadre du plan de soutien à l’automobile, le dispositif de la prime à la conversion est plus attractif depuis le 1er juin 2020 et jusqu’à la fin de l’année. Pour les ménages modestes, la prime passe à 3 000 € pour l’achat d’un véhicule thermique et à 5 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable.

Ce dispositif vise à inciter à mettre à la casse un vieux véhicule (diesel immatriculé avant 2011 ou essence immatriculé avant 2006) pour acheter un véhicule propre. Vérifiez si vous êtes éligible en fonction de vos revenus !

 

L’entretien de ma voiture me coûtera-t-il cher ?

Le coût d’entretien est le deuxième à prendre en considération dans le calcul de son budget auto.

Le prix des pièces détachées a considérablement augmenté en 2019, environ 13 % sur un an. Cela renchérit le coût de l’entretien annuel de 3,9 % à 7,7 % selon les modèles.

Pour les révisions obligatoires et les petites réparations usuelles, comptez autour de 1 000 euros d’entretien pour un véhicule roulant peu et jusqu’à 1 900 euros pour les gros rouleurs.

Ce poste peut grimper atteindre 20 % de votre budget annuel. Il est donc essentiel de comparer les offres des garagistes et, le cas échéant, de souscrire un contrat d’entretien annuel.

 

Combien prévoir pour le carburant chaque année ?

Contrairement aux idées reçues, le prix à la pompe n’est pas le poste le plus lourd du budget annuel d’un automobiliste. Margé les taxes et les aléas du cours du baril de pétrole, le carburant ne représente que 9 % à 13 % du budget annuel d’un véhicule.

Les prix des carburants sont restés stables en 2019 et ont connu une baisse au premier semestre 2020 en raison de la pandémie de Covid 19. Bien sûr, pour les gros rouleurs, le budget grimpe en conséquence. Une application gouvernementale permet de connaître les prix des carburants à la pompe en temps réel.

 

Garage ou parking : où garer ma voiture en ville ? 

Le montant du stationnement reste marginal dans le budget de l’automobiliste, sauf dans les grandes villes, où le coût des parkings publics ou du stationnement en surface peut être prohibitif.

La location annuelle d’un garage coûte moyenne 600 euros, mais il faut compter 145 euros par mois pour se garer dans un parking parisien, soit 62 euros de plus que la moyenne nationale. 

D’après une étude, il est moins coûteux de se garer à Dijon ou en Seine-et-Marne (51 euros par mois), qu’à Marseille (94 euros) ou en Île-de-France (109 euros par mois).

 

Comment calculer le prix du péage ?  

Le péage représente environ 150 euros de frais par an pour un véhicule qui parcourt 7 500 kilomètres, et de 227 euros pour un véhicule qui fait 10 000 km par an. Pour calculer le montant du péage que vous devrez acquitter lors de votre prochain déplacement, consultez le simulateur disponible sur le site portail des sociétés d’autoroute.