Qu'est-ce que vous faites pour les vacances ?

09/07/2019

Sportives, solidaires ou farniente, il existe bien des manières de passer ses vacances. Nos conseils pour bien les choisir et les réussir !

Qu'est-ce que vous faites pour les vacances ?

J’aime ne rien faire en vacances 

Pas de doute, les vacances « farniente » sont faites pour vous. Un transat au bord d’une piscine, une serviette sur une plage ou un fauteuil sous un arbre centenaire… Si les vacances signifient pour vous le repos complet, choisissez bien votre destination pour atteindre votre objectif de calme et de déconnexion.

Si vous avez décidé de louer une maison ou un gîte au calme en espérant profiter du chant matinal des oiseaux ou de l’ombre d’un platane à l’heure de la sieste, cela ne veut pas pour autant dire que vous n’aurez rien à faire. En effet, il faut prévoir les courses, la cuisine, le rangement et le ménage quotidiens de la maison et ce, d’autant plus que le nombre de vos invités sera élevé. Pour des vacances reposantes pour tous, pensez à organiser un partage des tâches équitable entre tous les convives. 

Si vous êtes adepte des clubs ou des villages de vacances mais aussi du camping, la haute saison n’est pas forcément le moment où vous y serez le plus au calme. Si vous en avez la possibilité, choisissez une chambre, un emplacement ou un bungalow éloigné des activités, afin d’éviter les nuisances sonores dès 7 heures du matin. En revanche, si vous aimez faire ami-ami dès le premier jour et passer un séjour ultra-convivial, ces vacances sont définitivement pour vous !

 

J’aime me dépenser et faire du sport en vacances 

Les vacances sportives ont le vent en poupe, car elles permettent d’allier dépense physique et découverte de la nature ou de sites exceptionnels. Randonnée, VTT, kayak, rafting, escalade, mais aussi golf, voile ou autres loisirs nautiques, les possibilités de ce nouveau tourisme sportif sont vastes.

Si vous faites partie des 18 millions de randonneurs français, les 140 000 km de sentiers de grande randonnée (GR) ou de grande randonnée pédestre (GRP) qui traversent la France, n’ont sûrement plus de secrets pour vous ! L’expérience et l’équipement requis ne seront pas les mêmes si vous parcourez cinq kilomètres sur un sentier des douaniers ou si vous vous attaquez au tour de la Corse. Dans tous les cas, la Fédération française de randonnée pédestre conseille de bien s’alimenter, de s’équiper de vraies chaussures de marche, de bien préparer son sac à dos et, pour les randonnées au long cours, d’organiser son parcours. En effet, les sentiers les plus mythiques, comme le tour du Mont-Blanc ou celui de Saint-Jacques de Compostelle, peuvent vite se révéler complets ! Pour ces destinations très courues, réservez vos hébergements au moins six mois à l’avance.

Si vous êtes amateurs de sensations fortes, le sport extrême vous procurera des expériences inoubliables… À condition de les pratiquer en toute sécurité et de vous doter d’une assurance adaptée. En montagne, vous pourrez découvrir le parapente et l’escalade, tandis que le littoral maritime invite à s’initier au surf ou au kite surf. Enfin, le rafting et le kayak sont à pratiquer sur les eaux tumultueuses des gorges et des canyons. Là aussi, l’équipement et le respect des consignes de sécurité sont importants. Dans tous les cas, optez pour un accompagnement professionnel par des guides ou des moniteurs qualifiés et pratiquez-les uniquement si vous êtes en bonne condition physique.

Si vous êtes adeptes de sports plus « tranquilles », les grands classiques sont toujours de mise : natation et voile en été, tennis ou golf en toutes saisons. Les tours opérateurs et les clubs de vacances proposent de nombreux séjours de loisirs qui incluent location du matériel, accès aux parcours et aux équipements pour des vacances « tout-en-un » sans souci et sans surcoût. Même le golf se démocratise grâce à un Pass Go for Golf proposé par la Fédération française de golf à partir de 59 euros. Enfin, les grands spécialistes des vacances sportives, comme l’UCPA, proposent des séjours pour tous, de 18 à 55 ans, à tous les niveaux de difficulté.

 

J’aime me rendre utile et mener des actions solidaires  

Les vacances solidaires permettent d’allier l’utile à l’agréable en participant à des missions humanitaires ou en consacrant quelques heures de bénévolat durant ses congés.

Si vous avez envie consacrer du temps à une mission bénévole, pensez au tourisme solidaire. S'inscrivant dans la droite ligne du tourisme équitable ou responsable, le tourisme solidaire se veut respectueux de l'environnement, de la biodiversité et des populations et des cultures rencontrées. Toutefois, le tourisme solidaire va plus loin en faisant en sorte que le voyage profite à l'ensemble des parties prenantes. Par exemple, le voyagiste organisateur soutient des actions de développement sur les sites visités, ou réinvestit une partie du prix du voyage dans un projet local. Pour choisir votre voyage ou votre séjour solidaire, renseignez-vous auprès de l’Association pour un tourisme équitable et solidaire, qui labellise les circuits les plus sérieux.

 

Pour financer vos vacances, vous pouvez, grâce à vos Points CASDEN (1), demander un crédit en ligne (2). Connectez-vous sur votre espace personnel et laissez-vous guider. 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

(1) Les Points sont comptabilisés chaque fin de mois.

(2) Offre soumise à conditions et dans les limites fixées par l'offre de crédit, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. L’emprunteur dispose du délai légal de rétractation.