Rénovation énergétique : tout savoir sur les nouvelles aides

11/10/2019

Vous souhaitez réduire votre facture de chauffage, isoler votre maison ou la rendre moins énergivore ? Il existe différents dispositifs pour permettre aux particuliers d’engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

Rénovation énergétique : tout savoir sur les nouvelles aides

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Jusqu’au 31 décembre 2019, le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) s'applique aux dépenses d'isolation du logement ou à l’achat d'équipements qui permettent de réduire la consommation d'énergie. Les travaux doivent concerner uniquement l’habitation principale, que vous en soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit. La maison ou l’appartement que vous habitez doit être achevé depuis deux ans. En revanche, pour en bénéficier, vous devez impérativement faire appel à un artisan ou une entreprise disposant du certificat Reconnu garant de l’environnement (RGE) pour la fourniture et la pose. Vous pouvez déduire jusqu’à 30 % des dépenses réalisées de vos impôts sur le revenu, dans la limite de 8 000 euros pour une personne seule et de 16 000 euros pour un couple, plafond majoré de 400 euros par enfant à charge. Les travaux concernés peuvent également être financés par le chèque énergie que reçoivent chaque année les foyers à revenus modestes. 

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) 

ecoptz

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) est cumulable avec le CITE. Jusqu’au 31 décembre 2021, il permet aussi de financer les travaux d’isolation du toit, des murs, des fenêtres, des portes ou du plancher et/ou l’installation d’équipements permettant l’utilisation de source d’énergie renouvelable. Le montant du prêt va de 7 000 euros pour une action simple (changer des fenêtres simple vitrage pour du double vitrage) à 30 000 euros pour un bouquet de trois travaux ou plus. Vous devez ensuite le rembourser en quinze ans au maximum. Ce prêt est accessible aux propriétaires et co-propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, dès lors qu’il s’agit d’une résidence principale. Ce dispositif permet aussi de financer des travaux réalisés sur les parties communes de l’immeuble en copropriété. De la même manière que le CITE, les travaux doivent être effectués par une entreprise qualifiée RGE. 

 

Votre projet avec la CASDEN

La CASDEN vous accompagne pour le financement de vos travaux. Contactez un conseiller CASDEN pour déterminer avec lui la solution la mieux adaptée à votre situation.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La prime « coup de pouce » 

Egalement appelée prime à la conversion ou CEE Coup de pouce, cette éco-prime est un dispositif national encadré par l’Etat, valide jusqu’au 31 décembre 2020. Il oblige les fournisseurs d’énergie à promouvoir des opérations d’économies d’énergie, afin de vous aider à réduire significativement votre facture de chauffage, par exemple. Vous pouvez bénéficier d’une prime variable en fonction de vos niveaux de ressources pour effectuer des travaux de rénovation énergétique, comme le remplacement de votre chaudière par une pompe à chaleur ou une chaudière biomasse ou l’isolation des combles et de la toiture. En fonction des revenus du foyer et des travaux réalisés, le montant de la prime peut aller jusqu’à 4 000 euros. Avant de signer un devis, assurez-vous que l’entreprise est signataire de la charte Coup de pouce et que les travaux seront effectués par un artisan RGE. Soyez vigilants, de nombreuses tentatives frauduleuses de démarchage téléphonique sont actuellement enregistrées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Demandez votre aide financière en ligne

D’autres aides existent, comme celles distribuées par l’Agence nationale de l’habitat, réservées aux ménages les plus modestes, dans le cadre du programme Habiter mieux. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, effectuez votre demande d’aide financière en ligne sur https://monprojet.anah.gouv.fr. Vous serez accompagné par des professionnels qui vous aideront à financer votre projet de rénovation énergétique.
Si vous êtes salarié du secteur privé non agricole et propriétaire de votre logement, un prêt travaux amélioration performance énergétique est également proposé par Action Logement, sous conditions de ressources. D’un montant maximal de 10 000 euros, il doit être remboursé en dix ans.

Des sites pour en savoir plus

Le site Faire (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) est un site gouvernemental mis en place avec l’ADEME pour aider les Français à identifier les aides à la rénovation énergétique dont ils peuvent bénéficier et les artisans susceptibles de réaliser les travaux.

Aides aux travaux est un site anonyme et gratuit qui recense toutes les aides aux travaux de rénovation énergétique et d’accessibilité nationales, régionales et locales. Il suffit d’indiquer le nom de sa commune et le type de logement concerné pour être immédiatement orienté vers la liste des aides.