Rénover son réseau d’eau

05/04/2019

20 % de l’eau transportée s’évapore dans la nature. Parce que l’eau est une ressource précieuse, pouvoirs publics, professionnels et particuliers se mobilisent pour ne plus la gaspiller. Des solutions simples existent…

Rénover son réseau d’eau

L’eau potable, une denrée précieuse

La consommation moyenne d’eau potable des Français ne cesse d’augmenter. Ils consomment aujourd’hui 143 litres d’eau par jour, soit trois fois plus qu’il y a trente ans, selon le ministère de la Transition écologique et solidaire et l’Ademe. Si 7 % de l’eau est utilisée pour la cuisine ou la boisson (qui représente seulement 1 %), 93 % de l’eau que nous consommons l’est dans des usages non alimentaires, comme l’hygiène (39 %) ou les sanitaires (20 %), l’entretien du linge (12 %), la vaisselle (10 %), le nettoyage de la maison ou de ses abords, l’arrosage des plantes et des jardins ou le remplissage des piscines. Ainsi pour chaque douche, par exemple, on utilise entre 60 et 80 litres d’eau et jusqu’à 150 à 200 litres pour un bain.

Or, la ressource en eau n’est pas inépuisable ! Le niveau des cours d’eau et des nappes phréatiques baisse en raison à la fois du changement climatique, qui fait évoluer le régime des précipitations, et des prélèvements d’eau de plus en plus intensifs, réalisés par l’industrie, l’agriculture ou l’énergie. C’est pourquoi il est nécessaire de modifier nos habitudes pour économiser l’eau.

 

Des canalisations à surveiller de près

Dans les tuyaux qui transportent l’eau jusqu’à votre domicile, il y a aussi des fuites. Les pouvoirs publics en ont pris conscience et incitent désormais les collectivités territoriales à les réparer et à les entretenir. Les collectivités sont également incitées à collecter les eaux fluviales pour l’arrosage des espaces verts et des terrains de sport. Un contrat de la filière eau a été signé le 31 janvier 2019 par l’État et les acteurs privés et publics du secteur de l’eau. A l’ordre du jour de ce nouveau contrat : le développement des solutions pour lutter contre les fuites d’eau dans les territoires, la constitution d’une base de données des fuites et des pannes et la sensibilisation aux enjeux liés à la ressource en eau.

Réparer les fuites d’eau chez soi

Dans un foyer sur trois, il y a au moins un robinet qui fuit, selon une enquête menée par l’institut CSA pour HomeServe en septembre et octobre 2018. Sur un an, ce goutte-à-goutte, que l’on ne perçoit pas toujours, peut représenter 120 litres d’eau par jour et par robinet, soit 150 euros par an. Encore plus gênant, une chasse d’eau qui fuit, c’est 600 litres d’eau perdue chaque année, et 800 euros en moins dans le budget de la famille. Il est donc primordial de faire venir le plombier ou de réparer vous-même la fuite sans tarder. Lorsque vous rénovez votre salle de bains, vos toilettes ou votre cuisine, profitez-en pour installer des équipements sanitaires économes en eau, comme des mitigeurs ou une chasse d’eau à double vitesse, et optez pour le programme éco de votre lave-linge ou de votre lave-vaisselle. Pour arroser votre jardin, nettoyer la terrasse ou la voiture, récupérez l’eau de pluie à l’extérieur de votre maison. Et choisissez plutôt tôt le matin ou le soir, à la tombée de la nuit, pour arroser les plantes, afin d’éviter l’évaporation.

 

Et pour tous vos travaux de rénovation dans votre logement, pensez au prêt travaux CASDEN (1) : simulez votre projet sur casden.fr.

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

(1) Offre soumise à conditions, sous réserve d'acceptation de votre dossier par l'organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. L'emprunteur dispose du délai légal de rétractation.