Une prime pour vos travaux de rénovation énergétique

06/11/2020

Vous aussi, contribuez à la transition énergétique en rénovant votre logement. Pour avoir plus chaud l’hiver et moins chaud l’été, tout en consommant moins et en émettant moins de gaz à effet de serre. Avec MaPrimeRénov’, le gouvernement donne un nouveau coup de pouce aux travaux de rénovation énergétique.

travaux rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ : une prime unique pour vos travaux de rénovation énergétique

 

Depuis le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) s’est transformé en prime forfaitaire ciblée sur la performance énergétique pour 40 % des ménages français.

Initialement réservée aux ménages les plus modestes et soumise à conditions de ressources, MaPrimeRénov’ sera accessible à tous les ménages à partir du 1erjanvier 2021, y compris les plus aisés, pour financer les travaux d’économies d’énergie de leur résidence principale. Cette extension à l’ensemble des foyers est rendue possible dans le cadre du Plan de relance, annoncé le 3 septembre 2020, qui vise à amplifier et accroître l’efficacité des aides à la rénovation énergétique des bâtiments privés. L’ambition est d’éradiquer, d’ici 2030, les passoires thermiques et d’atteindre un objectif de rénovation de l’ensemble des bâtiments privés d’ici 2050.

Pour quels types de travaux (cumulables) ?

 

- Remplacer une chaudière fioul par une chaudière à granulés. Alors que le coût moyen pour l’installation de ce type de chaudière est de 18 500 euros, la nouvelle installation coûtera moins de 4 500 euros, par exemple, à un couple avec enfants habitant dans une maison individuelle et percevant 25 000 euros de revenus annuels.

- Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur. Le coût moyen d’installation de ce système de chauffage est d’environ 12 000 euros. L’aide que peut obtenir un couple avec enfants habitant en maison individuelle, avec des revenus de 42 000 euros par an, est d’environ 7 000 euros.

- Installer un chauffe-eau solaire individuel. Pour l’eau chaude sanitaire, une installation d’appoint suffit, moyennant 7 500 euros pour le panneau photovoltaïque et le chauffe-eau. Selon les revenus de la personne, l’aide peut prendre en charge plus de la moitié des travaux.

- Faire isoler sa maison par l’extérieur : pour 100 m2 de façade, il faut compter environ 15 000 euros de coût d’isolation. Ces travaux peuvent être pris en charge à plus de 90 % par MaPrimeRénov’ en fonction des revenus du foyer.

- Isoler sa toiture et ses combles : une forte déperdition d’énergie est constatée au niveau des toitures et des combles perdus. Pour les isoler, il en coûte plus de 9 000 euros pour 100 m2. Ce montant peut être pris en charge pour moitié par MaPrimeRénov ‘.

Comment demander MaPrimeRénov’ ?

 

Vous devez d’abord demander un devis à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour les travaux que vous envisagez de réaliser. Une fois muni de votre devis et de votre situation fiscale, vous pouvez créer votre compte et faire votre demande en ligne sur www.maprimerenov.gouv.fr. Quelques jours plus tard, vous recevrez un courrier confirmant l’attribution de l’aide et le montant de la prime qui vous aura été attribuée. Ce montant varie en fonction des matériaux et des équipements éligibles à MaPrimeRénov’, dans la limite d’un plafond de 20 000 euros pendant 5 ans. Dès que vous avez obtenu l’accord, vous pouvez faire démarrer les travaux. L’argent vous sera versé au plus tard dans les 4 mois par l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat.

Bon à savoir :MaPrimeRénov’ est compatible avec d’autres aides à la rénovation énergétique comme l’éco-PTZ, les Certificats d’économie d’énergie ou les aides proposées par les collectivités territoriales.

Où s’informer sur les travaux à réaliser ?

Pour obtenir des informations sur la rénovation énergétique et sur les aides disponibles, il suffit de contacter un conseiller FAIRE au 0 808 800 700, le numéro unique du service public de conseil gratuit et d’information sur la rénovation énergétique.