La CASDEN accompagne deux athlètes dans le cadre de Pacte de Performance

29/11/2019

Partenaire premium des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la CASDEN a choisi d’apporter son soutien à la Fondation pour le Pacte de performance, dans l’objectif d’accompagner Manon Brunet, escrimeuse et maréchal des logis dans la Gendarmerie et Manon Genest, para athlète, ingénieur Santé et Sécurité au Travail au ministère des Armées.

La CASDEN accompagne deux athlètes dans le cadre de Pacte de Performance

La CASDEN, partenaire premium des Jeux de Paris 2024

La CASDEN, banque coopérative de la Fonction publique, s’attache à valoriser les fonctionnaires qui vont rendre ces Jeux possibles mais aussi ceux qui, participeront à la performance en tant qu’athlètes. Son engagement va également s’exprimer au travers du programme Héritage, ambition phare de Paris 2024.

La CASDEN officialise son soutien à Manon Brunet et Manon Genest

La CASDEN accompagnera Manon Brunet et Manon Genest pour leur donner les meilleures chances de sélection et faciliter leur préparation aux prochaines échéances olympiques et paralympiques de Tokyo 2020 et de Paris 2024.
La CASDEN a choisi d’apporter son soutien à La Fondation pour le Pacte de Performance, sous égide de la Fondation du Sport Français, afin de mettre en place ce programme de soutien et sélectionner les projets  d’athlètes compatibles avec les métiers et les objectifs de la CASDEN.

 

Manon Brunet

Manon B

Née le 7 février 1996 à Villeurbanne, Manon Brunet s’essaye à l’escrime à l’âge de 7 ans dans le Club d’Escrime Clair de Rilleux et c’est le déclic. En 2012, elle rejoint le Cercle d’Escrime Orléanais. A 18 ans, elle est retenue pour la première fois en équipe de France seniors. En 2016, elle participe aux Jeux Olympiques de Rio où elle finit 4ème en individuel. Sur la saison 2018/2019, elle remporte les titres de Championne de France, vainqueur de la Coupe du Monde de Tunis (2018) et de St-Nicklas (2019), Vice Championne d’Europe en Allemagne. En novembre 2019, elle remporte la Coupe du Monde sabre dames à Orléans. Elle est classée 3e au classement mondial. En équipe, Manon a également remporté le titre de Championne du Monde à Wuxi en 2018 et de Vice Championne du Monde à Budapest en 2019. Maréchal des logis dans la Gendarmerie nationale au Bataillon de Joinville depuis 2017, elle poursuit des études à l’EDHEC et s’entraîne actuellement à l’INSEP.

Retrouvez l'actualité de Manon sur son compte Instagram.

 

 

Manon Genest

manon G

Née le 29 décembre 1992, Manon est atteinte à l’âge de 16 ans, d’une surdité moyenne bilatérale suite à un accident de la vie. A 22 ans, elle est victime d’un accident de voiture qui lui provoque une hémiplégie de l’hémicorps gauche. Après 5 mois en centre de soins et de rééducation, elle décide de se reconstruire et de se réapproprier son corps à travers le sport, et choisit le triathlon. Nageant avec son seul bras droit, adaptant son vélo pour freiner uniquement avec la main droite, la ténacité et les progrès spectaculaires de Manon lui permettent de monter sur les podiums dès ses premiers para triathlons au printemps 2016, un an seulement après son terrible accident. Depuis, Manon a intégré l’équipe de France d’athlétisme. Elle est lauréate de la Fondation Banque Populaire en 2016. En 2018 elle devient vice-championne d’Europe d’athlétisme handisport sur 200m et 400m. En 2019, elle participe à ses premiers championnats du monde où elle termine 4e au saut en longueur et 6e sur 400. Elle remporte le titre de Championne de France sur 400m, de vice-championne de France sur 200m et en saut en longueur, et devient Championne de France handisport de cross-country.
Elle est salariée au Ministère des Armées en tant qu’ingénieur Santé et Sécurité au Travail. Vice-Présidente de la FEDEEH (référente Sport pour Tous), elle s’engage au travers du sport inclusif pour l’insertion des jeunes étudiants handicapés.

Retrouvez l'actualité de Manon sur son compte Facebook.