Quand le web devient solidaire… contre le gaspillage alimentaire

17/01/2017

Un tiers de la nourriture produite à destination humaine est perdue ou gaspillée chaque année. En France, cela représente 79 kilos par personne. Paradoxalement, ce sont les viandes, fruits et légumes frais qui sont jetés en plus grand nombre. Que l’on soit particulier ou professionnel, il existe de applications permettant de réduire le gaspillage alimentaire.

Quand le web devient solidaire…  contre le gaspillage alimentaire

Des applications pour les particuliers 

OptiMiam 
Cette application a pour objectif d’aider les commerces de proximité (boulangeries, restauration rapide, etc.) à vendre à temps leurs produits, sans devoir les jeter à la poubelle. A l’aide de la géolocalisation, les consommateurs sont informés des promotions exclusives proposées par des 330 commerçants partenaires proches. Des produits frais et appétissants, à prix réduits, tout en réduisant le gaspillage alimentaire, c’est possible ! 

Zéro gâchis 
C’est le même principe, mais appliqué par les grandes surfaces, pour les produits proches de la date limite de consommation. Pour connaître la liste des promotions sur ces produits, connectez-vous sur l’application et économisez 30 à 70 % sur vos courses à consommer tout de suite. Depuis la création de l’application, 315 tonnes de produits, soit l’équivalent de 630 000 repas ont été sauvés de la poubelle.

What the food 
Dans les restaurants universitaires aussi, le gaspillage alimentaire est trop important. Chaque jour, environ 135 grammes de nourriture sont gaspillés par les étudiants qui mangent dans les établissements des CROUS. Cette application a pour objectif de sensibiliser ce public au gaspillage alimentaire, de favoriser l’éducation nutritionnelle et de réduire la quantité de nourriture jetée. Elle est expérimentée dans trois restaus U d’Île-de-France. 

Une initiative 100 % solidaire

D’autres initiatives, comme le Disco Soupe, permettent de lutter contre le gaspillage alimentaire et de sensibiliser les habitants d’un quartier. Associations de riverains, conseils de quartier ou commerçants organisent ainsi des Disco Soupe collectifs. Le principe ? Récupérer les fruits et légumes invendus chez les commerçants et les préparer pour réaliser à plusieurs une délicieuse soupe ou une savoureuse salade de fruits, qui sera dégustée en commun ou offerte aux personnes en difficulté.

Des applications pour les professionnels

Fresh Me Up 
58 % du gaspillage alimentaire est généré par les professionnels de l’alimentaire. Fresh Me Up est la première plateforme contre le gaspillage alimentaire qui leur est dédiée (qu’ils soient primeur, poissonnier, boulanger-pâtissier, fromager, boucher-charcutier…). La plateforme permet aux commerçants d’enregistrer leurs déstockages et d’en informer les restaurants et les associations. Grâce à une notification, les bénéficiaires peuvent prendre contact avec le professionnel et aller chercher les produits disponibles dans leur quartier ou dans leur ville.

HomeChefHome 
Votre frigo est plein mais vous ne savez pas cuisiner ? Faites appel à un chef à domicile en vous connectant sur la plateforme de réservation HomeChefHome. Il réalise un repas Entrée-Plat ou Plat-Dessert pour une à six personnes en utilisant les ingrédients disponibles dans votre cuisine, à un tarif abordable. Ce service, référencé comme un service à la personne et bénéficiant de 50 % de réduction d’impôt, permet aussi de donner du travail aux chefs auto-entrepreneurs.