Le point sur le Pass Culture

27/08/2021

Désormais accessible aux collégiens et aux lycéens, le Pass Culture s'élargit aux plus jeunes et dans toute la France. Zoom sur les âges et les conditions d'utilisation de ce crédit dédié aux loisirs culturels.

Le point sur le Pass Culture

Des achats et loisirs culturels jusqu'à 300 euros

Tous les jeunes qui fêtent leurs 18 ans restent les premiers bénéficiaires du Pass Culture. Ce crédit d'achats culturels a été lancée par le ministère chargé de la Culture en 2019 dans cinq départements français, permettant à 12 000 jeunes de le découvrir en avant-première, puis élargi à tous les jeunes de 9 départements supplémentaires.

Ils disposent alors d’un budget de 300 euros, à dépenser dans les deux ans, dès lors qu'ils s'inscrivent sur le portail Pass Culture et transmettent leurs coordonnées bancaires.

Grâce à ce montant, ils peuvent accéder près de chez eux à de nombreux loisirs culturels, s'inscrire à un cours de musique, acheter des billets de concert ou de théâtre, s'abonner à un magazine ou à un journal...  Les biens numériques (SVOD, jeux vidéos, ebook) sont plafonnés à 100 euros.

Le portail géolocalise le bénéficiaire du Pass Culture et lui propose des activités proches de chez lui. En Bretagne par exemple, il est possible d'acheter un instrument de musique traditionnel ou de s'inscrire à des cours de danse bretonne. Dans le Sud-Ouest, les jeune peuvent choisir de suivre des cours de chant basque ou de s’initier à la pratique de l'art urbain.

Des bénéficiaires plus jeunes, un dispositif étendu

Devant le succès remporté par la mesure, elle a été étendue en mai 2021 à tous les jeunes majeurs résidant en France métropolitaine et en Outre-Mer. Le montant a été réduit à 300 euros, alors qu'il était de 500 euros à son lancement.

Les collégiens et lycéens vont désormais pouvoir eux aussi bénéficier du Pass Culture. Dès le 1er janvier 2022, les élèves de 3e et 4e bénéficieront chaque année d'une dotation de 25 euros, à utiliser uniquement dans le cadre de projets scolaires, notamment en lien avec l'éducation artistique et culturelle (EAC). Pour leur part, les élèves de seconde, première et terminale bénéficieront chacun d'une enveloppe annuelle de 50 euros à utiliser entre projets scolaires et usages personnels.